Séminaires du LGI2P







Les séminaires du LGI2P ont lieu le 3ème jeudi de chaque mois (+/- 10%) à 14h. Ils ont pour objectif premier de communiquer et d'échanger, au sein du laboratoire, sur nos travaux en cours, projets, résultats. Si vous souhaitez présenter vos travaux de recherche lors d'un prochain rendez-vous, ou me soumettre une idée pour les séminaires à venir, n'hésitez pas à me contacter.

Les prochains séminaires du LGI2P auront lieu les 9 Avril et 7 Mai. Salle 2-115 et de 14h à (max.) 16h.
La journée de présentation des travaux des doctorants du LGI2P, aura, quant à elle, lieu le
25 Juin 2015.

Venez nombreux !


Séminaire du 9 Avril 2015
a
Titre : Analyse de textes et de bases de connaissances pour la caractérisation sémantique de documents : positionnement et exemples de contribution
Auteurs : Sébastien Harispe
Résumé: Ce séminaire propose de discuter différentes problématiques de recherche associées à l’étude et à la définition de techniques d’analyse de textes et de bases de connaissances pour l’inférence de connaissances. Nous présenterons notamment les thématiques de recherche traitées par l’équipe KID dans ce domaine et certaines contributions théoriques et pratiques récemment proposées. Nous détaillerons en particulier les travaux portant sur les mesures de proximité sémantique entre termes et sur les modèles distributionnels intégrés à la Semantic Measures Library. Nous présenterons aussi une approche permettant d’estimer le contenu informationnel de concepts définis dans une taxonomie par l’utilisation de fonctions de croyance.
Notes: Slides

Séminaire du 5 Février 2015
a
Titre : Catastrophes à moyens dépassés - Problématique et propositions de solutions
Auteurs : Gilles Dusserre, LGEI / Ecole des Mines d'Alès
Résumé: Un élément clé dans la gestion de crise concerne l’échange d’information entre les diverses parties prenantes avant, pendant et après l'évènement déclencheur. Durant la situation de crise, l’échange d’information est important mais celui-ci peut être perturbé. Cette perturbation peut être liée à une incompréhension entre deux acteurs, aux manques de moyens, aux stress de certaines personnes, notamment si c’est leur première expérience en gestion de crise (choc émotionnel etc…)
Ces points font ressortir les questions suivantes : les opérationnels sont-ils bien préparés à la gestion de crise ? Quel rôle joue l'expert dans la prise de décision ?
Par ailleurs, les plans ne garantissent pas forcement une performance optimale des cellules de crise et, selon l’évènement, ces derniers peuvent devenir particulièrement vulnérables, les rendant ainsi incapables, au moins en partie, d’accomplir leurs missions (par exemple de protection, de sauvegarde ou de reconstruction). Les crises récentes  soulignent l'importance de la mise en œuvre d'une approche globale pour la prise de décision, en particulier fondée sur les indicateurs, pour garantir une gestion efficace des situations d'urgence (par exemple dans le cadre de crises humanitaires).
Notes: Slides

Séminaire du 15 Janvier 2015
a
Titre : Formation à la gestion de crise en environnement semi-virtuel : de la prise en compte du facteur humain à la simulation logicielle
Auteurs : Florian Tena-Chollet, LGEI / Ecole des Mines d'Alès
Résumé: Les crises projettent la plupart du temps le décideur sur une durée plus ou moins longue dans l’urgence de la décision, avec l’obligation de minimiser les conséquences possibles sur les enjeux. Une cellule de crise a pour objectif de construire des stratégies de réponse concertées et appropriées, processus qui implique des compétences qui ne peuvent être acquises que par expérience. Les limites des systèmes ou plateformes existantes nous ont conduit à élaborer un environnement semi-virtuel de formation à la gestion stratégique de crises majeures. Une phase de conception a permis de définir le cahier des charges d’une implantation physique (à l'Institut des Sciences du Risque, EMA), d’une ingénierie système et d’une ingénierie pédagogique dédiées.

Trois axes, dont les bases ont déjà été identifiées, sont maintenant développés :
1) l'étude de l'impact des facteurs psychosociaux sur la prise de décisions en situation d'urgence (compétences mobilisées, objectifs pédagogiques clefs)
2) la modélisation et la simulation d'une crise (processus de scénarisation, génération semi-automatique d’un scénario, simulation multi-agents de crises virtualisées)
3) l’évaluation des participants dans le but d’enrichir la phase classique de débriefing (méthodologie d'observation, questionnaires d'évaluation, arbres de compétences).
Notes: Slides

Séminaires 2014  >>


Christelle (DOT) Urtado (AT) mines-ales (DOT) fr - Tel. 04 66 38 70 30 - Mise à jour Février 2015